Une nouvelle façon de concevoir le parfum

    La symbolique de l'OR

    La symbolique de l'OR

    Dans de nombreuses civilisations (pourtant sans connexion) l'or est le symbole du divin par excellence. Cela peut s'expliquer notamment par deux de ses propriétés :

    • sa quasi-inaltérabilité au temps, qui en fait un matériel d'immortalité, hors de l'en deçà ;
    • sa couleur jaune éclatante qui reflète la puissance du Soleil jaune (d'ailleurs son nom vient du latin aurum, signifiant aussi aurore).

    Les Égyptiens de l'Antiquité, donnaient à l'or des propriétés divines en le définissant comme la chair des dieux. L'or était employé pour confectionner les masques funéraires qui avaient pour but de fixer à jamais le visage idéalisé du pharaon et de l'identifier aux étoiles. Le masque d'or du pharaon Toutânkhamon est fait de 11 kg d'or massif et on estime avoir retrouvé dans son tombeau (l'un des plus petits de la vallée des Rois) plus d'une tonne d'or pur. Le Bouddha d'or de Bangkok, qui mesure plus de 3 mètres de haut pour une masse de 5,5 t, représente la plus importante statue d'or massif au monde.

    Dans le livre de l'Exode, le Veau d'or symbolise l'idolâtrie. Néanmoins, l'or est aussi utilisé pour de nombreux objets cultuels du Temple de Jérusalem : menorah, coupes, arche d'alliance, etc. Dans le Nouveau Testament, les mages venus d'Orient apportent de l'or à Jésus. Dans le livre de l'Apocalypse, le Christ apparaît à Jean entouré de sept chandeliers d'or et un ange verse de l’encens avec une pelle en or. L'or peut donc être considéré, pour les cultures juives et chrétiennes, comme un métal soulignant la dignité de la divinité.

    Dans l'art religieux, les saints et les anges ont souvent leurs têtes entourées d'or sous la forme du nimbe. L'or symbolise aussi la lumière de Dieu, et donc sa présence, dans l'art de l'icône et dans beaucoup d’œuvres d'art chrétiennes occidentales où il occupe les fonds (mosaïques de Ravenne, de Palerme…).

    En Inde, dans la religion hindouiste, la déesse Lakshmi est liée à l'or. Toutes les représentations de la déesse Lakshmi sont liées à l'or car de ses mains ruissellent des milliers de pièces d'or tombant dans des jarres d'or. La déesse Lakshmi est pour les hindouistes, la déesse de la richesse, de l'économie et de l'or. Il y a même une fête pour elle, l'Akshnaya Trinitia est une fête du mois de mars où les hindouistes portent de l'or sur eux pour honorer la déesse Lakshmi.

    L’or est le métal précieux par excellence

    Inoxydable, inattaquable sauf par le mercure qui le dissout, mais sans l’altérer, et par le feu qui le liquéfie. Il symbolise la pureté, la majesté et le principe divin dans la matière. En Egypte ancienne, il est associé à Ré (Ra), le dieu solaire, et au blé, sources de vie. Chez les Aztèques, il est l’excrément du dieu Soleil. Pour les Grecs, il représente la raison et l’Immortalité. De la couleur de l’astre diurne dont il est le reflet sur terre, l’or fut très tôt recherché dans l’histoire de l’humanité, non pas dans un but utilitaire au sens stricte du mot, mais pour sa beauté et sa symbolique spirituelle, divine et royale. L’or étant un métal relativement mou, il ne peut servir d’outil de force ou d’arme. En revanche, on l’utilise depuis la plus haute antiquité comme matériau de parures, de bijoux, et d’objets de culte telles les statuettes de divinités, ou d’objets rituels tels la faucille d’or des Druides servant à couper le gui sacré, et le couteau de circoncision de certains peuples sémites. On l’utilise également comme revêtement d’objets plus volumineux (pyramidions, statues, coffres et meubles…). L’or est destiné aux objets sacrés et royaux — ce qui revient au même puisque de tous temps, les rois sont divinisés —. Il possède un caractère igné — le feu est en lui — et solaire. Dans certaines cultures, la chaire des dieux est faite d’or, à cause de son inaltérabilité qui le rapproche de l’idée d’immortalité. Cette Immortalité est d’ailleurs symbolisée chez les Grecs par la toison d’or. En Orient, il est un signe de l’absolue perfection, ainsi que de l’Illumination, raisons pour lesquelles les statues de Bouddha sont couvertes d’or. Les icônes Byzantines sont également dorées pour montrer le reflet de la lumière céleste. Cette lumière céleste, nous la retrouvons dans les livres manuscrits anciens dont on dit qu’ils sont enluminés lorsque leurs lettrines et leurs miniatures ont été dorées à la feuille.

    En chine, la couleur symbolique de l’or est le blanc. En Occident, c’est le jaune.

    L’âge d’or est le premier des quatre Âge du monde. Il est suivit par l’âge d’argent, puis par l’âge d’airain, et enfin par l’âge de fer qui termine le cycle. A la fin de l’âge de fer, une purification du monde par le feu annonce le retour de l’âge d’or.

    Dans les légendes de l’Oural, le Grand Serpent de la Terre est le maître de l’or. Il apparaît tantôt sous la forme d’un serpent ou guivre (vouivre) couronné d’or, tantôt sous la forme d’un homme vêtu de jaune. Le caractère chtonien de l’or — il constitue le secret le plus intime de la Terre — et son caractère solaire, relient le Feu du ciel au Feu caché des entrailles de la terre. On peut en déduire que leurs natures sont semblables. Les sacrifices aux divinités ouraniennes (du Ciel) étaient exécutés avec des couteaux en or. Là encore, l’or de la terre, l'or chtonien , se trouve en étroite relation avec le monde céleste.

    Son symbole chimique est Au (du latin aurum).

    Alchimie

    L’or des alchimistes symbolise la perfection, le but à atteindre. Il ne s’agit pas du métal jaune comme on le croit souvent, mais d’une évolution intérieure, d’une élévation de l’alchimiste lui-même, du plan matériel au plan spirituel. Partant du métal vil — le plomb — qui symbolise l’être brut attaché à la matière et à son animalité, il va subir, durant un long parcours, toute une série de transformations qui le conduiront à la transmutation finale : l’or, l’homme nouveau dégagé de son asservissement au monde terrestre. A ce moment, l’alchimiste sait effectivement fabriquer de l’or-métal, dit aussi or vulgaire, mais n’en a plus besoin. La fortune lui est devenue inutile.

    La préparation de l’or philosophique comprend plusieurs états que l’on se doit de distinguer :

    — l’or astral dont le centre se trouve dans le Soleil.
    — l’or élémentaire qui correspond à la Lune.
    — l’or vulgaire, parfait et inaltérable, le plus beau métal produit par la nature.
    — l’or vif des philosophes, le Vrai Feu enfermé dans tout corps sans lequel nul corps ne saurait subsister.

    Christianisme

    L’or, en raison de sa nature solaire, est un des symboles du Christ. Au début du christianisme, on le représentait ressuscité sous la forme d’un jeune homme glabre aux cheveux d’or, tel Apollon. Comme nous l’avons souligné plus haut, l’or symbolise la lumière céleste et la perfection chez les chrétiens orthodoxes qui ont largement utilisé le précieux métal pour réaliser les fonds des tableaux médiévaux et des icônes.

    Islam

    L’or était utilisé par les alchimistes Arabes, et en médecine, il était censé soigner les maladies des yeux, l’hypocondrie, les palpitations du cœur, etc… Il symbolise richesse, noblesse et sophistication (6). Dans le Coran, il est évoqué dans les sourates III (12, 85) et IX (34). Il est tantôt loué, tantôt condamné. Le Prophète interdit aux Musulmans de manger et de boire dans de la vaisselle d’or et d’argent (7). L’or est effectivement un trésor ambivalent. Lorsqu’il est monnaie, argent, pourrait-on dire, il devient un symbole de « pervertissement et d’exaltation impure des désirs ».

    Héraldique

    L’or est, dans les armoiries, la couleur la plus répandue. Il peut être représenté par la dorure elle-même ou par le jaune. En imprimerie, il est représenté par un semi de pointillés.

    Correspondances symboliques d’après Vulson de La Colombière

    Vertus chrétiennes et spirituelles : Foi, justice, tempérance, charité, douceur, clémence, humilité.
    Vertus et qualités mondaines : Noblesse, richesse, générosité, splendeur, amour, chevalerie, pureté netteté, constance, solidité, gravité, joie, prospérité, longue vie.
    Pierres précieuses : Escarboucle, topaze
    PLanètes : Soleil
    Zodiaque : Bélier, Lion, Sagittaire
    Éléments : Feu
    Complexions humaines : Sanguine
    Jours : Dimanche
    Mois : Juillet et août
    Arbres : Cyprès, laurier
    Fleurs : Héliotrope
    Oiseaux : Coq et oiseau de paradis
    Bêtes à quatre pieds : Lion
    Poissons : Dauphin

    « Ceux qui portent de l’Or dans leurs armes sont les plus obligés de défendre le bien, l’honneur et la querelle de leurs Princes, et de combattre pour eux et leur patrie, jusqu’à la dernière goutte de leur sang, qui sert bien souvent de couleur pour leur peindre des armes glorieuses, qui dureront jusqu’à la fin du monde. »

    Rêves

    Dans les rêves, l’or est un trésor que l’on possède en soi, révélant de précieuses énergies psychiques. Mais le sentiment de puissance auquel il est associé peut dénoter, au contraire, un aspect négatif. Selon P. Diel, il est le symbole de la perversion dominatrice et de la vanité. Il est vrai que les pommes d’or du jardin des Hespérides possédaient le pouvoir de semer la discorde.

    Retour

    Frais de colissimo gratuit à partir de 60€ d'achat
    10% de réduction à partir de 100€ d'achat avec le code PARFUMS10

    Accueil - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Conditions Générales de Vente - Gestion des Cookies

    Double-Y, création de sites internet, logiciels, applications mobiles à Caudry, Cambrai, Hauts de France