Une nouvelle façon de concevoir le parfum

    Le lexique des senteurs

    Le lexique des senteurs

    Lexique des familles olfactives, des facettes et des matières premières entrant dans la composition d'un parfum

    Vous connaissez la plupart des senteurs entrant dans la composition d’un parfum mais connaissez-vous réellement leur provenance et le rôle essentiel qu’ils jouent dans votre fragrance préférée?. Savez vous que chaque parfum fait partie d’une famille olfactive et que chaque famille olfactive se décompose en sous catégories que l’on appelle facettes et qui donne l’orientation olfactive de votre parfum ?

    Le lexique ci-dessous vous apportera des éléments de réponse qui vous permettra de mieux appréhender leur origine et l’interaction de chacun d’eux dans la formulation d’un parfum.

    Les familles olfactives

    1-Les aromatiques
    2-Les boisées
    3-chyprées
    4-Les fleuries
    5-Les fougères
    6-Les hespéridées
    7-Les orientales

    Les facettes

    Aldéhidée, Ambrée, Cuirée, Epicée, Fruitée, Gourmande, Marine, Musquée, Nouvelle fraicheur, Poudrée, Verte

    Le pyramide olfactive

    Votre parfum est composé de 3 notes et ces trois notes constituent ce que l'on appelle la pyramide olfactive

    Notes de tête

    Note la plus volatile que l'on sent juste après la vaporisation du parfum. C'est une "note fraîche et verte" qui peut durer jusqu'à 2 heures.

    Notes de cœur

    Elle se développe pendant plusieurs heures et constitue l'odeur caractéristique du parfum.

    Notes de fond

    Elle s'évapore lentement, parfois pendant plusieurs jours. Sa fonction : fixer le parfum, pour le faire durer dans le temps

    Les matières premières

    Aldéhyde

    Les aldéhydes sont des molécules synthétiques, mais certaines existent à l’état naturel dans le zeste des agrumes. Les aldéhydes sont reconnaissables par leurs odeurs métalliques, grasses et chaudes. Elles possèdent aussi un côté savonneux, plus ou moins orangé. On dit des aldéhydes, que leurs odeurs ressemblent à de la cire de bougie ou encore à celle du fer à repasser chaud.

    Les aldéhydes peuvent être associés à toutes les familles olfactives. Les aldéhydes accompagnent très souvent les fleurs, auxquels elles donnent un effet magique et une exceptionnelle radiance. Les parfums fleuris-aldéhydés sont aujourd’hui très nombreux et très appréciés des femmes, car ce sont essentiellement des parfums féminins.

    Amande

    La note d’amande ne peut malheureusement pas être le produit direct du délicat fruit à coque que nous connaissons dans de nos pâtisseries sous forme de poudre. De ce fait, il fut donc naturellement nécessaire de pouvoir pallier à ce mal en offrant à nos nez les délicates saveurs suaves et poudrées de ce fruit d’amandier. la famille olfactive de prédilection de la note amande est bien sûr les floraux qui exhalent ses notes délicates poudrées et gourmandes dans des brassées de fleurs qui nous enchantent les narines.

    Ambre / ambre gris / ambre chaud / ambre musque

    A l’origine, l’ambre gris est issu du cachalot. L’odeur de l’ambre gris est variable selon l’origine des blocs de pierre et leur temps de flottaison. De ce fait, l’ambre offre de multiples facettes. Des odeurs boisées, camphrées, animales, voire fécales, des odeurs de tabac, de musc, mais aussi des notes marines, d’algues, d’oursins ou encore de poisson crevé… Quoi qu’il en soit, l’ambre gris est réputé pour ses notes chaudes. L’ambre donne de la chaleur, de la ténacité et même une douce sensualité à celui qui le porte. Par ailleurs, il apporte aux compositions, une harmonie que l’on retrouve rarement avec d’autres matières premières.

    Ambroxan

    L’ambroxan est une molécule de synthèse, issue de la recherche organique et qui a vu le jour dans les années 50. L’ambroxan, totalement artificiel, est obtenu à partir du sclaréol, contenu dans l’essence de sauge. L’ambroxan est la représentation exacte de l’ambre gris. L’ambroxan est un ingrédient complexe, très riche et facetté. Il est la plupart du temps utilisé en note de fond où il enveloppe les autres notes. L’ambroxan dégage des senteurs boisées, ambrées, voire animales, et il est très prisé dans les compositions orientales où il offre une incroyable sensualité.

    Ananas

    il apporte une touche très fruitée et ensoleillée aux fragrances. Celui-ci se réserve quasi exclusivement aux créations féminines mais apparaît parfois dans des jus masculins ou mixtes. De nombreuses variétés d'ananas sont alors utilisées. Néanmoins, l'un des préférés des parfumeurs reste l'ananas Victoria, provenant de l'Océan Indien et connu pour ses arômes plus subtils contenus dans sa taille plus petite.

    Anis

    Le point fort de l'anis en parfumerie est que chacune de ses parties est odorante. À ce titre, l'anis est très employé en parfumerie et est connu pour apporter une touche aromatique, verte et épicée aux parfums qui en contiennent. Le plus souvent, l'anis vient intégrer des compositions boisées, chyprées ou appartenant à la famille des fougères. Si la badiane en est une variété de forme très différente mais à l'odeur quelque peu similaire, sachez qu'elle développe quant à elle une saveur plus épicée.

    Baies roses

    Les baies roses offrent des notes très épicées, un peu comme celles du poivre, mais plus piquantes. Néanmoins et malgré cette puissance, les baies roses sont réputées et très recherchées pour leur parfum délicat. Les baies roses possèdent également des notes anisées et sucrées, et sont aussi appréciées pour être un excellent nuancier. En effet, elles sont utilisées pour rehausser un accord floral trop capiteux ou trop discret. Les baies roses sont intégrées dans des compositions féminines sensuelles.

    Baume

    La parfumerie permet certes de sublimer une tenue, mais elle est également une excellente échappatoire au quotidien permettant de nous évader d'un simple souffle. Ainsi, de nombreux parfums intègrent des ingrédients venus du monde entier. Les parfumeurs n'hésitent pas à parcourir le globe en quête de nouveaux éléments. À ce titre, le baume du Pérou est une plante très employée dans nos parfums actuels pour sa douce odeur proche de celle du caramel. En parfumerie, le baume du Pérou est considéré comme étant un excellent fixateur. Il est utilisé majoritairement dans les fragrances ambrées, cuirées ou vanillées.

    Benjoin

    Le benjoin de Siam est particulièrement recherché par les créateurs de parfum. Il offre une facette très vanillée et suave mais aussi des facettes différentes comme le caramel, l’amande grillée, le café grillé, le miel... Le benjoin est essentiellement utilisé dans des parfums orientaux, ambrés ou gourmands. Il y apporte de la rondeur et de la chaleur, mais aussi des notes vanillées très sensuelles. BOIS DE GAÏAC : Jusqu’à l’apparition dans les années 60 des parfums boisés, on connaissait bien plus le bois de gaïac pour sa solidité à toute épreuve que pour les qualités olfactives de son essence. Pourtant, dès les premiers effluves de parfums boisés, l’écorce de bois de gaïac fut très vite utilisée comme agent fixateur mais aussi comme matière première ressemblant, à s’y méprendre parfois, au vétiver. Aujourd’hui de nombreux parfums utilisent le bois de gaïac en tant que note de fond pour créer une structure stable mais aussi en note de cœur pour s’assembler avec des senteurs typiquement boisées tels que le cèdre ou le santal.

    Bois d'akigala

    Le bois d’akigala est issu de l’huile essentielle de patchouli offrant ainsi des notes à la fois boisées et poivrées. Il offre également des tonalités mystérieuses, à l’étincelle subtile et, mélangé à d’autres matières premières, il peut se métamorphoser. Il n’a pas la densité et la profondeur d’une essence naturelle de patchouli, mais elle offre une légèreté et une intensité totalement nouvelle.

    Cannelle

    Les parfums constitués de cannelle évoquent l’écorce, l’essence du bois. Son odeur est enivrante, raffinée et envoutante. C’est pourquoi la cannelle est beaucoup utilisée dans les parfums orientaux. La cannelle s’associe aussi avec les agrumes, orange ou citron. Ces derniers apportent une touche de fraicheur parmi les notes chaudes. Considérée comme la plus vieille épice connue, la cannelle nous fait rêver car elle nous transporte dans des contrées chaudes et délicieuses. Tout en elle évoque la beauté, la féminité et le parfum. L’avantage de cette épice marron/jaune, c’est qu’elle se marie très bien avec d’autres fragrances. Avec ses notes chaudes, la cannelle apporte de la sensualité, de la gourmandise et du caractère

    Caramel

    la note caramel en parfumerie est en réalité un arôme créé de toutes pièces par les parfumeurs. Il s'agit alors de reproduire sa senteur à partir d'autres essences. Le caramel dévoile ainsi aux consommateurs une saveur suave et gourmande. Sa sensation est semblable à celle du sucre brûlé ou de la vanille associée à des notes lactées. L'odeur du caramel se veut particulièrement chaleureuse et quelque peu balsamique. Elle n'est pas sans évoquer la gourmandise de l'enfance et apparaît principalement dans les compositions féminines. Néanmoins, sa présence dans le rayon masculin est de plus en plus courante. En général, le caramel est plutôt placé en fond des parfums.

    Cardamone

    Des senteurs d’Orient épicées pour des parfums envoutants et puissants. Entre puissance et délicatesse de son parfum, la cardamome ne cesse de fasciner depuis la nuit des temps les aromathérapeuthes, les cuisiniers et parfumeurs. Originaire du Sri-Lanka et du Sud de l’Inde, elle fut ramenée en Occident dès l’Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales et olfactives. Aujourd’hui la cardamome, cousine du gingembre et appartenant aux notes épicées, exhale ses notes franches et raffinées dans de nombreux parfums aussi bien masculins que féminins.

    Cassis

    Lorsque vient l’été, les fragrances se veulent moins opulentes et plus légères. Les essences se subliment soudainement de fleurs et de fruits, nous offrant des balades olfactives romantiques ou bucoliques. Aussi, parmi les nombreux fruits employés en parfumerie, le cassis confère un air très pétillant aux parfums qui en contiennent. il est l'un des rares fruits à pouvoir être utilisé sous forme naturelle. Les parfumeurs en utilisent tout autant les feuilles que le bourgeon. Pour ce faire, sa senteur est extraite au solvant. Le cassis donne alors une absolue à l'odeur verte, souffrée, aigre, amère et animale.

    Cèdre

    En parfumerie, on utilise le cèdre rouge, mais aussi plusieurs variétés de cèdre, comme le cèdre de l’atlas, le cèdre de Chine ou encore le cèdre blanc du Canada. L’odeur du cèdre est sèche, verte et résineuse… Elle est la réplique exacte de l’odeur du crayon de papier. Le retour des fragrances boisées, autant pour hommes que pour femmes, met enfin le cèdre de Virginie, à l’honneur. Le cèdre est aujourd’hui, le point de départ d’une foule de notes boisées.

    Citron

    Comme tous les autres agrumes, le citron fait partie de la famille olfactive « hespéridée ». Le citron offre des fragrances étonnamment fraîches, mais aussi acidulées, acides. Cependant les notes du citron sont légères, voire volatiles, on les retrouvera donc principalement en note de tête. Le citron était au départ essentiellement utilisé dans les parfums pour femmes, mais il séduit de plus en plus les hommes. Frais et acidulé, le citron s’intègre à merveille dans des parfums floraux, fruités, orientaux, boisés ou chyprés.

    Crie d'abeilles

    Nous connaissons tous le délicieux gout du miel juste récolté qui fond dans la bouche et fait vibrer notre odorat gourmand de ses parfums chauds et sucrés. La cire d’abeille, produit grâce à ces délicates petites ouvrières, permet aussi d’être une matière première naturelle utilisée en parfumerie. Particulièrement ronde et facile à accorder avec de nombreuses notes, c’est certainement la note animale la plus douce et moelleuse de toutes

    Clous de girofle

    Le clou de girofle est peut-être la plus populaire des épices, mais sûrement la plus mystérieuse. Outre l’odeur du dentiste, le clou de girofle fait penser à un vin chaud, à du pain d’épice ou encore à une pomme d’amour… À l’instar de sa famille olfactive « épicée », le clou de girofle présente des notes puissantes et fortes, des notes de caractère. Le clou de girofle possède aussi un côté aphrodisiaque. Les épices sont autant utilisées dans les parfums masculins que féminins. On retrouvera le clou de girofle essentiellement dans les parfums orientaux et souvent associés à d’autres épices tels le poivre, la cardamome, la noix de muscade et bien sûr la cannelle.

    Coumarine

    La coumarine offre des fragrances complexes mais persistantes. L’odeur de la coumarine ressemble à celle du foin fraichement coupé, de la paille sèche ou du tabac blond. La coumarine offre aussi des accords d’amande et de vanille. La sensation olfactive reste douce et poudrée. La coumarine est l’élément indispensable des notes fougère. Elle constitue également la note de fond de nombreux parfums orientaux et boisés. La coumarine est également contenue dans des aliments et des végétaux comme le thé vert, le céleri, la cannelle de Chine, le miel ou encore la lavande.

    Cumin

    Le cumin est une plante herbacée de la famille des apiacées. Il fait partie de la même famille que le persil ou la coriandre. On lui attribue plusieurs noms comme « le cumin blanc », « le cumin du Maroc » ou encore « le faux anis ». L’utilisation du cumin date de plus de 5 000 ans. Il était principalement utilisé dans le processus de momification ainsi que pour ses vertus médicinales. Les graines ont une saveur piquante proche de l’anis. En parfumerie, on utilise principalement les composants comme l’alcool cuminique et l’aldéhyde cuminique, qui donnent l’odeur si particulière du cumin.

    Bergamote

    La bergamote est issue d’un arbre, le bergamotier Citrus Bergamia et est originaire des iles Canaries et fut ramenée en Espagne par Christophe Colomb. La bergamote est utilisée depuis très longtemps dans la parfumerie, mais aussi dans les huiles essentielles, dans l’alimentaire ou encore dans les produits d’hygiène. Son odeur est douce et pétillante, et les créateurs de parfums ont su utiliser la bergamote à bon escient. Faisant partie de la famille des hespéridées, la bergamote s’associe parfaitement bien aux senteurs florales ou chyprées, mais on la retrouve éventuellement dans certains parfums orientaux.

    Eucalyptus

    L'eucalyptus est un arbre au feuillage très odorant. Ainsi, ses feuilles et ses rameaux sont utilisés depuis très longtemps en parfumerie et en aromathérapie. Ces derniers sont distillés à la vapeur et permettent d'obtenir de l'essence parfumée. Aujourd'hui, l'eucalyptus sert non seulement à agrémenter certains parfums mais est également très utilisé pour la création de produits de savonnerie ou de lotions détergentes. De manière générale, l'eucalyptus est un ingrédient qui plaît énormément à la gent masculine. Il confère aux parfums une fraîcheur particulièrement dynamisante et s'inscrit dans un registre assez sportif.

    Fève tonka

    Le teck brésilien, originaire des Caraïbes et d’Amérique du Sud, produit de nombreux petits fruits qui sont nommés les fèves tonkas. A l’état brut, la saveur de la fève tonka est grillée et amandée rappelant le caramel ou le foin séché, mais c’est lors de sa transformation que la magie opère ! Une fois récoltée, la fève tonka est séchée puis macère durant 24 heures dans du rhum pour être à nouveau séchée après opération. Suite à ces transformations, de petits cristaux de coumarine apparaissent à la surface et ce sont eux qui apporteront à la fève tonka la délicieuse odeur poudrée que nous lui connaissons. Les fèves tonka seront par la suite réduites en poudre afin d’obtenir de l’huile absolue. Bien que produisant des notes poudrées, la fève tonka est utilisée en parfumerie dans des parfums aussi bien féminins orientaux, ambrées ou fleuris que masculins dans des notes fougères ou boisées.

    Fir balsam

    Le sapin baumier à partir duquel est extrait le fir balsam, est une espèce de sapin de la famille des pinaceae. Sa senteur est extraite aux solvants volatiles depuis ses rameaux ou ses aiguilles. Cela permet d'obtenir le fir basalm, un mot typiquement français que l'on appelle dans les autres pays l'absolu de pin baume. De manière générale, le fir basalm se situe dans les parfums masculins et leur donne une tonalité aromatique boisée. Globalement, il est associé à d'autres de ses congénères tels que le cèdre, le cyprès ou le bois de gaïac.

    Fleur d'oranger

    La fleur d'oranger est la fleur blanche du bigaradier. La fleur d'oranger a une senteur florale, cireuse, sucrée, poudrée et verte. Par rapport à l'essence de Néroli obtenue avec des fleurs similaires, la fleur d'oranger sent plus lourdement. Les fleurs d'orangers sont destinées à la conception d'accords orientaux et floraux.

    Fleur de citronnier

    D’un point de vue olfactif, le citron ou plutôt son zeste, fit partie des matières premières de prédilection des premières eaux de Cologne. La famille des parfums hespéridés, issue de ces eaux de Cologne, fut créé autour de ces notes d’agrumes fabriquées à partir du zeste de citron. Quant à la fleur de citronnier, elle est utilisée en parfumerie pour ses facettes florales et vertes qui bien que l’on puisse les confondre, ne ressemble pas à la note citron mis à part pour la facette hespéridée bien sûr.

    Fraise

    On pourrait penser que créer une note au doux parfum de fraise des bois ou de gariguette, serait aussi simple que de la humer délicatement lorsque l’on va cueillir dans les fraisiers. Et bien non ! Malgré de multiples tentatives infructueuses, bon nombre des fruits mais aussi de fleurs dont nous connaissons les parfums naturels sont absolument impossibles à reproduire pour créer des notes parfumées. Ainsi, la composition d’une note fruitée à base de fraise se concentre principalement sur la création de molécules de synthèse grâce à 4 ou 5 matières premières différentes.

    Framboise

    La note framboise est essentiellement utilisée dans les créations féminines. Elle leurs donne une touche fruitée, à la fois douce et acidulée, à mi-chemin entre la mure, la fraise et de cassis. Tout comme la fraise, il n'est pas possible d'extraire une huile essentielle directement à partir de la framboise. Ainsi, sa senteur est reproduite en laboratoire. Cela est rendu possible grâce à la frambione, une molécule à l'odeur douce de ce fruit. Néanmoins, d'autres composés synthétiques peuvent également servir à cet effet tels que le formiate d’éthyle, le butanone ou le parahydroxyphényl, donnant alors une odeur de framboise bien mûre.

    Frangipanier

    La fleur de frangipanier et la fleur de tiaré sont souvent confondues l’une avec l’autre : d’une part parce qu’elles se ressemblent et d’autre part parce que leurs notes olfactives sont associées l’une comme l’autre à la note solaire et eaux d’été.La fleur de frangipanier propose à nos parfums des effluves puissantes de vanille et d’amande qui fleurent bon les vacances sous le soleil des Tropiques. Grâce à la tendance des parfums d’été, la fleur de frangipanier est tout particulièrement utilisée pour des fragrances fleuries dans lesquelles sa facette poudrée et gourmande se révèle ou des orientaux fleuris où c’est la facette puissamment exotique du frangipanier qui sera mise en valeur.

    Freesia

    Le freesia est également une plante très appréciée des parfumeurs. Il s'agit même de l'une des fleurs les plus employées en parfumerie. Sa senteur est à la fois florale et lumineuse. Elle se rapproche de celle du jasmin ou de la fleur d'oranger tout en possédant des accents suaves presque fruités. Néanmoins, son odeur ne peut pas être extraite et doit ainsi être reproduite en laboratoire.

    Fruits rouges

    On appelle fruits rouges tout un ensemble de baies, de drupes et de faux fruits. Ces derniers se caractérisent par leur couleur évoluant du rose au rouge foncé et même noir et atteignent leur maturité entre les mois de juin et d'octobre. Autrement dit, les fruits rouges sont un ingrédient d'été et de début d'automne. En outre, s'il s'agit d'une matière première très utilisée des parfumeurs, c'est tout bonnement parce qu'ils permettent de faire se rencontrer l'univers envoûtant de la parfumerie et celui plus gourmand de la pâtisserie.

    Fruits secs

    La parfumerie propose de grandes familles olfactives qui mettent en avant des tendances et des gouts répandus, afin de plaire au plus grand nombre bien sûr ! Et puis, certains parfumeurs osent s’aventurer sur des terrains plus déconvenues, plus sauvages, où les notes olfactives sont puissantes et riches tout en étant l’apanage de quelques initiés. Les parfums qui proposent la note de fruits secs sont créés pour tous les aventuriers de la senteur orientale typique, du fruit brut et sec qui embaume les narines sur un marché du Maroc ou d’Égypte.

    Gardénia

    Le gardénia est une plante à fleurs issue de la famille des Rubiacées. A l'état sauvage, le gardénia possède des fleurs très parfumées. Ces dernières se rapprochent quelque peu de celles du jasmin, ce qui leur doit également le nom de jasmin du Cap. Principalement utilisé dans les créations féminines haut-de-gamme, compte tenu de son coût élevé, le gardénia sert souvent d'accord floral et est utilisé dans le cœur des essences. Il donne ainsi à celui-ci plus de caractère tout en conservant une forte dose de féminité et d'élégance. De même, son côté vert évoque dans le même temps la tubéreuse. Néanmoins, notons que les parfumeurs n'extraient pas l’huile essentielle de gardénia sur la fleur elle-même. Sa senteur est reproduite en laboratoire à partir d'autres essences.

    Géranium

    Cette jolie plante odorante a une grande importance dans le cœur de la parfumerie. L’huile essentielle de géranium nous fait penser à l’odeur de la rose. Le géranium offre aux compositions une fragrance ronde, douce et surtout très fleurie. Bien que cela puisse sembler étonnant, le géranium est essentiellement utilisé dans les parfums pour hommes. Par ailleurs, la note géranium est indispensable à la création des notes de la famille olfactive fougère. On la retrouvera essentiellement en note de cœur.

    Gingembre

    L’huile essentielle produite par les rhizomes du gingembre est une matière première de luxe en parfumerie, toutefois les créateurs n’ont jamais manqué de créativité pour la mettre en valeur dans leurs plus belles fragrances. Souvent utilisé comme note de cœur pour la puissance de son parfum et la tenue de sa senteur, le gingembre est très souvent associé avec la famille des épicés et boisés masculins mais aussi des hespéridés.

    Griottes

    La griotte est la cousine de la cerise douce. La griotte pousse sur un arbre fruitier, le griottier ou également appelé cerisier acide. Elle fait partie de la famille des Rosaceae, du genre Prunus. Ce petit fruit est de couleur rouge vif, pratiquement noir, et à l'aspect brillant. Tout comme la cerise, la griotte est très parfumée et juteuse, mais peut présenter une certaine acidité

    Hespéridées

    La famille des hespéridées regroupe un ensemble d’huiles essentielles obtenues par l'extraction de zestes d’agrumes, comme la bergamote, le citron, le pamplemousse, l’orange et la mandarine. Les hespéridées, souvent appelés « Citrus » sont généralement utilisées en notes de tête d’un parfum. Elles ne se démodent pas à travers le temps, et ont toujours autant de succès. Les parfums de la famille des hespéridées sont frais, légers et acidulés. Très volatiles, les notes des hespéridées donnent la première impression que dégage le parfum, mais ne durent pas très longtemps. C’est pourquoi les hespéridées sont associées avec d’autres familles olfactives. IRIS: C'est une matière première très appréciée et très utilisée en parfumerie. La note poudrée de l'iris est différente de la note vanillée qui est plus gourmande. D'ailleurs, l'appellation note poudrée vient de la poudre de riz qui était initialement parfumée à l'iris. On définit cette note comme subtilement boisée, sèche, un peu pastel, violette et aérienne. Contrairement à d'autres matières parfumées, l'odeur d'iris se renforce avec le temps.

    Jasmin

    En parfumerie, on peut utiliser de nombreuses matières premières végétales, la famille olfactive fleurie est la plus importante, le jasmin et la rose y règnent. On dit que la fragrance est le reflet de la personnalité, le jasmin et la rose conviendraient mieux aux personnes romantiques et généreuses. 7 millions de fleurs de jasmin sont nécessaires pour l'obtention d'1kg d'essence absolue de jasmin. La fleur de jasmin est destinée aux fragrances de luxe, pourtant les parfumeries de ce milieu utilisent souvent la version synthétique car le jasmin est onéreux. L'absolue de fleurs de jasmin est obtenue par leur extraction aux solvants. Les parfums au jasmin dégagent une impression de puissante chaleur sucrée, à la fois sauvage et médicinale.

    Labdanum ciste

    Le ciste est un petit arbuste de la famille des cistacées. Il pousse principalement autour de la garrigue, donc dans les régions méditerranéennes. Le ciste a besoin de chaleur pour s’épanouir. La particularité de cette plante c’est d’être recouverte d’une pellicule de résine. Cette dernière a pour rôle de protéger la plante, et de l’empêcher de se déshydrater. Cette résine se nomme « le labdanum ». Une fragrance très ambrée et surtout très recherchée par les parfumeurs. Ambré, boisé mais aussi tenace, voici ce qui caractérise ce petit arbre. En parfumerie, c’est le labdanum qui est utilisé. Ce dernier est très apprécié pour ses accords d’herbes, de bois, de résine. Une multitude de facettes qui offre souvent aux compositions, une note animale, puissante et chaude. C’est pourquoi on le retrouvera essentiellement positionné en note de fond. Le ciste labdanum est également utilisé comme fixateur, car il fige à merveille les notes volatiles les plus légères, comme les hespéridées.

    Laurier

    En parfumerie, la méthode employée pour prélever l'odeur des lauriers est celles de la distillation à la vapeur d'eau. Deux parties du laurier sont alors utilisées : les feuilles et la fleur. Les feuilles sont essentiellement employées dans les parfums masculins. Elles apportent à ces derniers une note aromatique, à la fois camphrée et épicée. La fleur de lauriers, en revanche, se veut plus amendée et florale. À ce titre, elle est plutôt utilisée dans les parfums féminins.

    Lavande

    Parmi les matières premières qu'on utilise fréquemment dans la parfumerie, il y a la lavande. Originaire de l'Ouest du bassin méditerranéen, les Romains utilisèrent déjà la lavande comme parfum de bain et la conservation du linge. La distillation de la fleur de lavande se fait immédiatement après sa cueillette. Il en résulte des notes boisées, aromatiques, fraîches, florales, camphrées avec une légère senteur de champignon.

    Mandarine / fleur de mandarine

    La mandarine fait partie de la famille olfactive des hespéridées. C’est la plus ancienne du monde de la parfumerie. Les eaux de Cologne sont les premières à avoir vu le jour avec cet agrume. La mandarine a un effet pétillant, solaire, lumineux et tonique. Comme la famille des hespéridées, les parfums contenant de la mandarine sont des parfums joyeux, rieurs et acidulés. Les notes de la famille olfactive des hespéridées sont cependant volatiles.

    Melon

    Le melon apporte au parfum, une saveur fruitée, sucrée ainsi qu’une tonalité aquatique. Il est utilisé autant dans les parfums pour hommes que pour femmes. Les notes de melon sont très souvent associées à d’autres fruits comme la pêche, qui renforce l’aspect sucré, ou comme le cassis qui apporte plutôt un aspect amer et profond. Le melon fait partie de grands parfums, même si dans certains d’entre eux nous ne soupçonnent pas sa présence Par ailleurs, le melon ou melon d’eau est beaucoup utilisé pour des parfums d’été.

    Menthe

    Les parfums de menthe sont inscrits dans nos mémoires. Chlorophylles et saveurs mentholées nous transportent au temps de l’enfance et des produits d’hygiène traditionnels ou bien encore au temps des Eaux de Cologne. C’est précisément pour cette raison que la menthe est une des matières premières les plus utilisées en parfumerie masculine : elle est rassurante ! Aujourd’hui l’ordre si bien établi de la parfumerie masculine tente de bouleverser les codes avec de nouveaux accords sublimés par une menthe toujours aussi puissante, la menthe poivrée étant l’une de ces nouveautés

    Miel

    Le miel est beaucoup utilisé en parfumerie. Il apporte de la douceur aux parfums floraux et une touche plus « animale » aux parfums orientaux. Les notes du miel sont chaudes, sucrées, fruitées, nourricières et ensoleillées. Le miel apporte, par ailleurs, des fragrances herbacées, gourmandes ou des fragrances proches de celle du tabac. Toujours généreux, le miel sait offrir ses notes tenaces et naturelles aux compositions. Le miel s’associe merveilleusement avec toutes les familles olfactives. Suivant la provenance et la diversité du miel (Miel de Provence, d’acacia, miel blanc ou des montagnes…), les facettes qu’il offre sont légèrement différentes. Certaines sont plus vertes, d’autres plus sucrées, c’est pourquoi la note miel peut intégrer de très nombreux parfums.

    Mousse de chêne

    La véritable mousse de chêne est un lichen. Ce dernier provient d’une alliance entre un champignon et une algue. Ce lichen pousse uniquement sur la face nord des arbres, dans des lieux éloignés de la civilisation. La mousse de chêne se trouve sur différents arbres, comme les pins, les sapins, les saules, les cèdres ou encore sur certains fruitiers. Pour obtenir 1 kilo d’absolu de mousse de chêne, il faut récolter 100 kilos de mousse !. La mousse de chêne dégage une odeur plus que complexe. On note environ 80 substances d’odeur différente, à tel point qu’aucun composant de synthèse n’arrive à reproduire exactement l’odeur de la mousse de chêne. Sa fragrance est à la fois, forte, terreuse, humide, moisie, boisée voire légèrement fumée. L’odeur de la mousse de chêne peut nous faire penser à des champignons, à des sous-bois, à des feuilles, mais aussi à des notes marines comme l’algue… On peut dire que, de prime abord, sa note olfactive n’est pas très attrayante. La mousse de chêne est souvent utilisée en notes de fond, comme fixateur des notes volatiles. La mousse de chêne est utilisée dans de nombreux parfums masculins mais également dans certains parfums féminins très connus

    Muguet

    La note de muguet est fréquemment utilisée en parfumerie fine mais aussi pour parfumer les produits d'intérieur. Au XVIe siècle, la senteur du muguet était déjà très appréciée. D'ailleurs, on appelait "muguet" un jeune homme chic et distingué. Le muguet est une matière naturelle délicate et compliquée à exploiter. Les fleurs de muguet ne peuvent pas être extraites ni distillées pour l'obtention d'essences odorantes mais on peut utiliser d'autres essences pour sa reproduction. De nos jours, on emploie souvent le muguet comme note de cœur de fragrance féminine mais en forme synthétique. De nombreux parfums de la famille florale sont accentués avec le muguet. La composition de ces parfums sont dominées par les accords de muguet. Certaines fragrances utilisent le muguet en association avec d'autres matières comme le chèvrefeuille, la fleur d'oranger, l'aubépine et le cyclamen dans leur note de cœur.

    Musc

    Le musc est une odeur très prisée par les nez actuels. Il laisse transparaitre quelque chose de sensuel, d’animal et d’exaltant. À l’origine, le musc provenait de l’animal le chevrotin. Ce dernier vit principalement au Tibet et en Sibérie. Au moment de son rut, le chevrotin dégage une odeur atypique, une odeur de musc. À l’état pur, le pur est une odeur réellement très forte qui répand des tonalités animales, de bois et aussi de matières fécales. Pour extraire cette matière du chevrotin, il fallait alors tuer l’animal. Aujourd’hui, cette pratique est interdite et le musc est recréé en laboratoire de manière identique. Suave, chaud et animal, le musc est presque devenu indispensable aux compositions orientales où il dégage des tonalités sensuelles. Aujourd’hui reproduite synthétiquement, le musc possède une place de choix dans la parfumerie de niche. Il est très prisé pour son odeur sensuelle, voire sexuelle, mais aussi pour les tonalités chaudes et enveloppantes qu’il dégage. Le musc s’associe avec toutes les familles olfactives, apportant à chacun, son odeur atypique.

    Musc blanc

    Le musc blanc est originaire de la recherche organique, et devient une molécule de synthèse. Les muscs blancs sont aujourd’hui une famille d’odeurs. Les muscs blancs offrent environ 30 facettes différentes. Les notes sont, tour à tour, cuivrées, animales, charnelles, sensuelles, fruitées, fleuries… Le musc blanc est si particulier que tout le monde ne le ressent pas de la même façon. Depuis son origine, les muscs blancs génèrent une odeur aphrodisiaque, une odeur qui colle à la peau et qui devient unique selon la personne qui le porte. Le musc blanc a cette autre particularité, celle de lier une composition, de l’entourer et aussi de fixer les fragrances volatiles. On retrouve donc très souvent les muscs blancs en note de fond.

    Musc poudré

    Très utilisées en parfumerie, les notes poudrées confèrent à un parfum une tonalité particulière, qui ressemble aux célèbres poudres de riz de nos grands-mères comme le musc mais aussi l’iris, la violette, le mimosa, la coumarine…

    Myrrhe

    La myrrhe est une gomme-résine aromatique. Elle est produite par l’arbre à myrrhe. Cet arbre nous vient des régions arides du nord-est de l’Afrique ainsi que du sud de la péninsule arabique. Grâce aux notes chaudes et balsamiques qu’elle dégage, la myrrhe est souvent intégrée en notes de fond, dans les parfums orientaux. La myrrhe, sucrée et tenace, reste ainsi sur la peau, lorsque les autres fragrances se sont envolées. La myrrhe apporte aux parfums son aspect chaud, sucré, sombre, sensuel voir sexuel…

    Noix de coco

    Outre son aspect gustatif, la noix de coco est également très utilisée en parfumerie. Elle entre le plus souvent dans les compositions féminines ainsi que pour la conception de parfums d'intérieur. En général, il est d'usage de placer cette dernière en note de fond. Elle apporte ainsi une tonalité gourmande, solaire et lactée aux jus qui en contiennent. Qui plus est, elle permet de renforcer considérablement le caractère exotique de certaines créations. Afin d'en obtenir l'odeur, les parfumeurs optent pour la reproduction de sa senteur à partir d'autres matières premières.

    Noix de muscade

    La noix de muscade, épice noble, possède une fragrance trouble. Tour à tour, chaude, froide, fraiche, aromatique, boisée, brulante, poivrée, exotique… La noix de muscade joue avec nos sens ! La complexité et la diversité de la noix de muscade font d’elle une fragrance adorée des créateurs de parfums. La noix de muscade est principalement utilisée dans les parfums orientaux, capiteux car elle laisse toujours un sillage envoutant. NOTES AQUATIQUES : Les notes aquatiques sont fraîches et iodées, elles rappellent l'eau de mer. Souvent alliées à des notes florales, elles donnent une impression de vitalité apportée par l'odeur d'océan. Parfaites pour l'été, elles sont persistantes tout en gardant une certaine légèreté.

    Notes florales

    La première est la sous-catégorie soliflore, on recherche une note florale dominante comme la rose, la violette, le muguet ou encore le jasmin apportant de la chaleur et de la gourmandise. À l’inverse, la catégorie du bouquet floral cherche à reproduire les sensations olfactives d’une composition de fleurs, pour plus de complexité et de caractère.

    Notes fruitées

    L’omniprésence des fruits en parfumerie s’explique par leur richesse olfactive. En effet, la bergamote, le citron, le pamplemousse, la mandarine ou encore l’orange, qui font figure de référence, ont tous un fort pouvoir odorant. C’est ce pouvoir qui offre aux parfumeurs la possibilité de réaliser de nombreuses variantes dans l’élaboration de leurs compositions.

    Notes marines

    Pour obtenir ces notes, les parfumeurs utilisent le lotus, le cyprès bleu ou encore de la criste marine. Cependant, certains fruits peuvent également être utilisés comme le melon ou la pastèque. Ces derniers aident à retrouver cette sensation d’eau. Afin de recréer à l’identique, les notes marines, les parfumeurs ont également recours à des molécules synthétiques, comme « la calone » qui rappelle si bien l’odeur de la mer et de l’iode.

    Notes vertes

    En parfumerie, les notes vertes correspondent à des senteurs naturelles et fraîches de feuilles, de tiges coupées, d’herbe, de bambou, des odeurs végétales et printanières. On les retrouve dans les parfums en notes de tête et en notes de cœur. Elles sont donc plus ou moins volatiles, et tiennent plus ou moins bien selon les compositions.

    Œillet

    Les parfums épicés sont particulièrement appréciés dans l'univers de la parfumerie. En effet, qu'il s'agisse d'épices chaudes ou froides, ces dernières procurent toujours des essences de caractère, à la fois vibrantes et enveloppantes. Aussi, si lorsque l'on parle d'épices, nous pensons communément au poivre, à la cardamome, au gingembre ou à la cannelle, sachez qu'il existe d'autres matières premières capables de nous révéler ce type de senteurs. Tel est notamment le cas de l’œillet. Le parfum naturel de l’œillet se compose majoritairement d’eugénol, un des constituants principaux du clou de girofle, ce qui explique le profil épicé de cette fleur.

    Oliban

    L’oliban est une substance produite à partir d’une résine d’un groupe d’arbres, le boswellia, de la famille des « Burséracées ». Le boswellia se décompose en 3 grandes variétés, plus communément connues sous le nom de « Larmes de Somalie ». L’oliban est connu depuis l’antiquité. Il faut savoir qu’avant la présence de l’encens, c’est l’oliban qui était qualifié d’encens. L’oliban dégage quelque chose de solaire, sûrement car il est considéré comme un encens à la fois universel et lumineux. L’oliban possède des fragrances réellement très boisées, avec une tonalité minérale et une autre épicée. Son odeur est connue, et utilisée pour relaxer le corps et calmer l’esprit.

    Orange

    L’orange dégage une odeur sucrée, fraîche, très acidulée. Comme sa famille olfactive « hespéridée », l’orange offre aux compositions des fragrances joyeuses, rieuses, lumineuses et pétillantes à souhait. Les notes de l’orange sont fraîches et légères. Ce sont cependant des notes volatiles, qui ne tiennent pas longtemps sur l’épiderme. Pour cela, elles sont associées à des notes plus fortes, comme les notes animales réputées pour être d’excellents fixateurs.

    Orchidée

    L’orchidée est très prisée par les parfumeurs, de par les nombreuses senteurs qu’elle offre. L’orchidée apporte une touche florale délicate et suave. Fleur d’exception, voire d’excellence, l’orchidée offre une multitude de variétés, de couleurs et de senteurs. Selon sa couleur elle délivre une signification particulière. Utilisée régulièrement en parfumerie, l’orchidée est au sein de grands parfums ultras féminins.

    Pamplemousse

    La famille des « hespéridées » est l’ainée de la famille olfactive. Elle regroupe tous les agrumes comme le citron, l’orange, la mandarine et donc le pamplemousse. Ici, ce sont des notes fraiches, fruitées qui dominent. On peut dire que le pamplemousse est le plus tonique d’entre toutes. Tonique, exubérant mais volatile, le pamplemousse se retrouve souvent dans les notes de tête. Comme pour chaque parfum, il est nécessaire d’attendre de sentir les notes de cœur, avant d’imaginer le parfum dans sa globalité.

    Pastèque

    Bien que cela puisse sembler pour le moins étonnant, la pastèque est utilisée en parfumerie, au même titre que la fraise, la groseille, la pêche ou la pomme. Étant donné qu’elle contient énormément d’eau, il est impossible d’obtenir une huile essentielle par extraction. L’odeur de la pastèque est alors reproduite en laboratoire de façon synthétique. En parfumerie, la pastèque apporte des tonalités fruitées, douces, acidulées, aquatiques, mais également croquantes. On retrouvera la pastèque au sein de compositions fruitées, hespéridées, aromatiques ou encore florales.

    Patchouli

    Le patchouli est bien sûr, pour beaucoup d’entre nous, le symbole des années 70 « peace and love ». Une fragrance adoptée pure pour ses racines végétales et asiatiques par de nombreux hippies en mal d’exotisme ! A tel point que son utilisation massive finit même par en lasser les amoureux de cette senteur pourtant si délicate… Quelques années plus tard, on retrouva le patchouli dans de nouveaux accords bien moins entêtants que les essences utilisées auparavant. On découvrit par la même que le patchouli s’accordait divinement bien avec de nombreux accords différents. Le patchouli sied tout particulièrement aux notes orientales, boisées ou bien encore cuirées.

    Pêche

    Si la pêche attire les nez, c’est qu’elle retransmet parfaitement bien sa texture. On image alors des parfums charnus, mélange de sucré et de velours, son nectar apportant une touche de sensualité. La pêche a su apporter son côté fruité, généreux, charnu, mais aussi son côté pétillant et frais. Aujourd’hui, les créateurs se réjouissent de composer des parfums avec la pêche. Ces parfums sont essentiellement féminins, mais ils sont tous différents. On retrouve souvent la pêche avec d’autres fruits comme les agrumes ou les fruits rouges, mais aussi avec des boisés comme le musc ou le cèdre. L’alliance indéniablement féminine se fait beaucoup avec la famille des fleurs. Frais, charnu et juteux, le fruit du pêcher est finalement aussi étonnant dans notre bouche que sur notre peau !

    Poire

    Malgré ses multiples atouts, la poire est loin d'être une matière première facile à utiliser en parfumerie. En effet, la plupart des notes fruitées sont particulièrement compliquées à extraire. En outre, il n'est pas possible d'obtenir de l’huile essentielle de poire de manière naturelle et sa senteur est donc reproduite en laboratoire. De nombreux parfums contiennent aujourd'hui l'odeur de la poire.

    Poivre

    Les épices, comme le poivre, sont des matières premières essentielles en parfumerie. Le poivre confère du caractère, de la force, et du relief aux compositions. Si le poivre apporte une pointe de piquant, il apporte également un soupçon de légèreté. Par ailleurs, on retrouve le poivre dans des parfums orientaux, où il offre un côté timidement sensuel. Son odeur est bien sûr épicée mais également sèche et poussiéreuse. Le poivre noir est sans conteste, une épice chaude de la famille olfactive des épicées. Il est souvent positionné en note de cœur. Celui-ci à plusieurs nuances olfactives selon qu’il s’agisse du poivre noir, du poivre blanc ou rose.

    Pomme

    Symbole du fruit défendu qui remonte au commencement, la pomme est une réelle source d’inspiration pour les créateurs de parfums. Ces derniers s’inspirent des fragrances d’hier afin de leur apporter un côté plus voluptueux et plus charnel. Toutes les variétés de pomme existantes se mélangent obligatoirement avec une famille olfactive ou une facette. Les pommes se marient merveilleusement bien avec les autres fruits, les fleurs, les épices, les aromatiques. PRALIN : Les notes issues de la praline donnent l’eau à la bouche. La note praline offre une fragrance qui oscille entre le sucre grillé, l’amande et la noisette. Ce sont des odeurs qui sont d’emblée « sympathique ». Les fragrances de la note praline nous rappellent instinctivement les sucreries de notre enfance. Associé à de nombreux fruits ainsi qu’à différentes fleurs, la praline fait partie de beaux parfums principalement gourmands.

    Prune

    Le parfum de la prune s’utilise autant dans la parfumerie masculine que féminine. La prune offre des fragrances veloutées, sucrées, gourmandes avec des facettes florales et liquoreuses. La prune appartient à la famille olfactive « fruitée » et on la retrouvera essentiellement en note de tête. En parfumerie, les fragrances de la prune sont reproduites de façon synthétique, notamment grâce à la molécule « damascone ». Appartenant à la famille des fruitées, la prune possède des facettes douces et sucrées. Elle s’associe parfaitement bien avec d’autres notes de fruits ainsi qu’avec des notes florales, boisées, hespéridées.

    Réglisse

    La saveur de la réglisse est utilisée en parfumerie directement à partir de ses racines. Les parfumeurs en extraient alors directement ou se la procure en poudre. Néanmoins, ils peuvent désormais en reproduire l'odeur en laboratoire. Cette dernière est utilisée aussi bien dans les parfums masculins que féminins. Elle apporte aux compositions qui en contiennent une touche épicée, boisée et sucrée. Qui plus est, elle est très souvent associée à de la vanille. Ainsi, elle s'avère être particulièrement gourmande, rappelant la saveur des bonbons. De ce fait, la réglisse est très appréciée des gourmandes et donne à celui ou celle qui la porte une peau « à croquer » !

    Romarin

    Le romarin au cœur des plus anciens parfums au monde ! Vous connaissez cette belle plante aromatique pour son parfum absolument inimitable de Méditerranée dans la cuisine bien sûr, mais aussi en aromathérapie. Cependant le romarin est aussi une des matières premières les plus anciennement utilisées dans les parfums. L’Eau de la Reine de Hongrie le mit à l’honneur, les parfums masculins boisés, hespéridés ou fougères continuent à nous en faire exhaler ses parfums… Le romarin est donc une plante aromatique phare de la parfumerie masculine mais il est devenu aussi une matière première naturelle fortement apprécié de ces dames depuis quelques années.

    Rose

    La rose est l'une des matières premières les plus nobles dans la conception d'un parfum. Sa bonne senteur naturelle et sa beauté est très appréciée. Son odeur intense, sucrée, suave symbolise l'amour et la passion. On conçoit des fragrances à base de rose depuis l'Antiquité. C'est une matière première végétale dont l'essence de rose est dérivée par solution d'alcool. Les meilleures essences de rose sont les roses de Bulgarie et la rose taif.

    Santal

    Le santal dégage une odeur boisée, mais extrêmement douce. C’est pourquoi il s’associe merveilleusement bien avec beaucoup de fragrances. Le côté sensuel, mais gourmand du santal s’associe très bien avec la rose, le ylang-ylang, le jasmin, le muguet, la cannelle, la vanille, le musc, le vétiver, la fève tonka, ou les agrumes. Le santal est considéré comme un bois précieux, riche et beau. Associé à l’antiquité et à vie, il véhicule de nombreux symboles. Souvent utilisé en note de fonds, le santal était au début une fragrance masculine. Depuis les années 90, les créateurs se sont essayés à l’utiliser pour les parfums de femmes, une belle réussite ! Il accompagne très joliment les notes cuivrées, boisées, poudrées ou encore, les notes de tête florales.

    Sauge / sauge sclarée

    Les jardins et la nature en général sont une source de créativité quasi illimitée pour les parfumeurs. En effet, ces derniers s'inspirent des senteurs environnantes pour nous les transmettre dans des parfums toujours plus élaborés. Qui plus est, les avancées techniques permettent ainsi de rendre le champ des possibles quasiment illimités. Aussi, parmi les plantes très employées dans l'univers des parfums, sachez que la sauge sclarée s'immisce dans de nombreux jus. Elle est très utilisée dans les parfums orientaux ou appartenant à la famille des fougères. De même, elle est un excellent fixateur et augmente considérablement la tenue des parfums qui en contiennent.

    Thé

    Aujourd'hui, il existe de nombreux thés différents par leur couleur. Ces derniers peuvent être noirs, verts, jaunes, blancs, oolong ou post-fermentés. En réalité, ils sont obtenus par un traitement différent des feuilles récoltées. Ils confèrent une odeur aromatique et plus ou moins soutenue aux parfums qui en contiennent. À ce titre, la note de thé vert est régulièrement utilisée en parfumerie. Elle permet de créer un sillage frais. Le thé noir, quant à lui, donne une dimension plus fumée et boisée.

    Thym

    Outre son utilisation en cuisine ou en tisane, le thym est également très apprécié en parfumerie. Cette plante très résistante et poussant au soleil se veut particulièrement tonifiante. Elle semble nourrie directement des sols arides tels que ceux de la garrigue méditerranéenne. Le thym est aujourd'hui présent dans de nombreux parfums. Son essence libère une senteur chaude et vive à la fois et est utilisée dans les parfums pour leur donner une touche plus aromatique et ensoleillée. De manière générale, le thym se marie très bien aux compositions boisées ou chyprées ainsi qu'à la catégorie des fougères.

    Tiare

    Indispensable des notes solaires, la fleur de Tahiti nous envoute ! L’irrésistible fleur de tiaré, emblème et porte-bonheur de la Polynésie, envoute nos accords parfumés depuis de nombreuses années. Celle que l’on confond souvent à tort avec la fleur de frangipanier, s’accorde avec des notes fleuries ou fraiches pour offrir à nos jus la si fabuleuse odeur d’exotisme et de vacances. Ils sont à l’origine des parfums exotiques et envoutants servant à créer la fameuse note solaire.

    Tubéreuse

    Parmi les nombreuses matières premières pour fabriquer les parfums, il y en a sûrement qui sont à base de tubéreuse mais vous ne le saviez pas toujours. La tubéreuse est une fleur blanche en forme d'étoile à longue tige, on l'aime ou on ne l'aime pas car elle a une forte personnalité avec son odeur capiteuse. C'est une des plantes les plus parfumées qui existe. Elle se cultive en pleine terre pendant le printemps et peut fleurir jusqu'en novembre. Les parfums conçus à base de tubéreuse conviendraient aux personnes qui aiment la sobriété.

    Vanille

    Très souvent associée à des épices, la vanille révèle alors son côté chaud, sensuel et savoureux. La vanille est une fragrance que l’on retrouve dans beaucoup de parfums orientaux, pour le plus grand bonheur des femmes… Mais aussi des hommes ! Associée à des senteurs de bonbon, de réglisse ou de gâteaux, la vanille se déguste de façon gourmande

    Vétiver

    Le vétiver est une plante qui vient d’Inde mais qui pousse dans de nombreuses régions tropicales. Pour créer la fameuse fragrance de vétiver c’est la racine séchée de la graminée qui est utilisée pour être ensuite distillée. Le vétiver, enfin ses racines, furent utilisées durant des décennies comme un fixateur de notes de tête en parfumerie. Le vétiver a ensuite été utilisé en tant que tel pour ses qualités olfactives et, qui plus est, lance la mode des parfums boisés. Le vétiver séduit avec ses odeurs puissantes et légèrement fumées, il évoque la terre et le végétal.

    Violette

    La violette appartient à la famille violacée des plantes vivaces. La violette odorante est l'une des rares variétés parfumées. En parfumerie, ce ne sont pas les fleurs de la violette qu'on distille mais les feuilles. On obtient une matière première synthétique, une absolue à la senteur poudrée, verte, cireuse et terreuse. La fameuse note "fleur de violette", plus adoucie, se fait à base de molécule de synthèse. Les créateurs de parfum font une composition avec d'autres matières tels les ionones pour obtenir la note "fleur de violette". Le résultat c'est une senteur suave, sucrée, douce, florale, chaude comme les bonbons à la violette. En soliflore, la violette s'avère très féminine, fruitée, poudrée.

    Ylang

    L'essence d'Ylang-Ylang est obtenue en distillant ses fleurs. Sa senteur est très persistante avec une sensation de vernis à ongle. On constate ensuite de l'odeur de poudre, de fruit, d'épices, de fleur et un peu de cuir. L'essence d'Ylang-Ylang sert à remplacer ou à compléter le jasmin dans les accords floraux.

    Retour

    Frais de colissimo gratuit à partir de 60€ d'achat
    10% de réduction à partir de 100€ d'achat avec le code PARFUMS10

    Accueil - Connexion - Mentions Légales - Politique Vie Privée - Conditions Générales de Vente - Gestion des Cookies

    Double-Y, création de sites internet, logiciels, applications mobiles à Caudry, Cambrai, Hauts de France